En Savoie : une culture de sapins locale & raisonnée

Pour que la magie de Noël opère en fin d’année dans les foyers, nous déployons notre savoir-faire au quotidien.

Secrets de pépiniéristes passionnés

Notre pépinière couvre une trentaine d’hectares en Savoie, dans la vallée de Couz et ses alentours, un territoire offrant des conditions climatiques et une nature de sol propice à la culture du sapin de Noël… Mais nos arbres ne poussent pas tout seuls !
Pour offrir une qualité supérieure et limiter au maximum l’usage de produits chimiques, notre attention est constante et spécifique à chaque variété.

Cultiver un sapin de Noël nécessite une implication permanente et beaucoup de patience. Nordmann, épicéa, pungens, omorika ou nobilis, suivant l’espèce, 7 années (à partir de la plantation du jeune plant) sont nécessaires pour qu’ils atteignent une taille de 1,20m à 1.5m.

Préparer nos terrains, avant même de planter. Pour ne pas bouleverser l’organisation du sol, nous ne labourons plus. Nous effectuons un travail superficiel de broyage en surface (broyeur forestier).

Choisir le « bon plant » s’impose comme une opération essentielle. Elle consiste à déterminer une provenance de jeunes plants de sapins de Noël conforment à nos méthodes culturales. Nous achetons chez un pépiniériste français spécialisé des jeunes plants âgés de 4 ans (2+2), forts et bien formés, qui s’adapteront parfaitement à nos sols.

Dans les premières années des sapins, la tonte doit être réalisée à un rythme soutenu !
Les jeunes plants craignent la prolifération de végétation concurrente qui empêche leur croissance. Pour éviter l’invasion, tout en évitant l’emploi de produits chimiques, nous nous appuyons sur notre longue expérience, tout en cherchant de nouvelles méthodes.
Le contrôle de l’enherbement se fait grâce à des moutons de race Shropshire, mais aussi de plus en plus à l’aide d’opérations mécaniques de fauchage…plus facilement maîtrisables que les animaux ! Une nouvelle machine de fauchage va nous permettre de tondre au plus près du sapin.

Tous nos sapins sont taillés un par un, à la main, une à deux fois par an. Pour qu’ils soient toujours plus beaux, étroits, coniques et touffus. Pour que le sapin soit régulier et se densifie, nous intervenons sur la pousse tendre du sapin en juin/juillet, puis nous réalisons une taille de correction en janvier/février.

En parallèle, nous apportons de l’engrais. Les résultats de la fertilisation, aujourd’hui bien maîtrisés, sont réellement visibles à la couleur vert foncé et à la densité soutenue du feuillage.

Pour que nos sapins de Noël conservent toute leur beauté et leur fraîcheur, nous les coupons et les mettons en filets le plus tardivement possible. Ils sont palettisés 2 jours avant livraison pour qu’ils ne restent pas compressés plusieurs jours. Le fraisage de leur pied se fait à la dernière minute, juste avant la palettisation afin d’éviter tout risque de dessèchement.

Pour nos sapins vendus en pots, notre système de culture préserve leurs racines souvent malmenées lors de l’arrachage en pleine terre. Ils auront ainsi toutes les chances de se développer lorsque vous les replanterez dans votre jardin.

Afin que la qualité soit optimale, nous livrons les commandes des professionnels (jardineries, fleuristes) pour le premier week-end de décembre et nous sommes capables de fractionner les livraisons. Nous conseillons nos clients sur la conservation de nos sapins sur le point de vente.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos sapins de Noël cultivés en Savoie ?